vendredi 2 novembre 2018

Fin du projet 1210SJTN

L'année dernière nous avions fêté les 9 ans. Cette année (mai 2018), notre groupe Facebook a franchi le cap des 10 ans d'existence. Le moment est venu de faire le bilan et déterminer si le projet devait continuer après les #Communales2018.

La participation faible à de nombreux projets (manque d'implication) et l'impossibilité d'en mettre en œuvre d'autres proposés sur le groupe Facebook montrent que 1210SJTN ne pourra plus être poursuivi.

- L'objectif du groupe était de pousser les habitants à s'informer, s'exprimer, apprendre le fonctionnement de la gestion communale et le civisme. Nous voulions aussi mettre fin au clientélisme et inviter les habitants à ne pas avoir peur de s'exprimer et dénoncer ce qu'il ne va pas. Malheureusement ces sentiments de "peur" et de "soumission à l'autorité" sont toujours présents dans notre commune.

- Critique : le rôle du groupe était de signaler les choses qui n'allaient pas dans notre commune, quitte à déplaire à un certain public qui recherchait uniquement du "positif".

- Pas assez de partages et de soutien : les articles du blog et de la page Facebook n'étaient pas partagés par les membres. Les visites venaient principalement de clics sur la publication principale et via Google pour les articles du blog.

- Débat public : on avait proposé l'organisation de rencontres et de débats publics afin de ne pas se limiter aux discussions stériles sur les réseaux sociaux. Des locaux et lieux de rencontres étaient mis à disposition. Personne ne prenait l'initiative de choisir un thème et d'organiser un débat. Ceux qui ont essayé ont eu un taux de présence très faible.

- FixMyStreet : afin d'améliorer l'état de nos rues, des infrastructures et le suivi des chantiers, nous avions lancé l'appel à ce que chacun fasse des photos de son quartier, les transmettent au service des Travaux publics et les publient sur le site FixMyStreet afin d'avoir un inventaire des choses à améliorer dans notre commune. Le taux de participation et de suivi sont très faibles.

- Lors des événements publics (séance d'information, assemblée générale, débat), la participation de la part des habitants est très faible. Ce sont toujours les mêmes qui participent.

- Le conseil communal a lieu une fois par mois. L'une des idées de 1210SJTN était d'avoir le même service que Démocratie Schaerbeekoise : assister aux conseils communaux et rédiger des comptes-rendus. Malheureusement il n'y a eu que 2/3 personnes qui ont participé à cette tâche (par exemple le #cc1210 en direct sur Twitter) et de manière très irrégulière.

- Le site Transparencia avait lancé un appel aux habitants pour faire des demandes sur le site, assurer le suivi pour obtenir des réponses, faire des recours à la CADA en cas de refus et éventuellement faire pression sur l'administration communale pour obtenir les documents et les analyser. Participation très faible.

- Si des habitants critiquaient certains articles de 1210SJTN, jugés parfois trop virulents et orientés, ces habitants n'ont pourtant jamais pris la peine de rédiger un article et de demander sa parution sur le blog. Il y a peu d'implication de la part des habitants dans le projet 1210SJTN en matière de "journalisme citoyen" (rédaction, investigation) : peu de contributions externes, analyses, enquêtes citoyennes, etc.

- Moins de 10 interpellations citoyennes sur cette législature avec environ 60 conseils communaux. Les thèmes qui posent problème ne manquent pas. Il n'est pas difficile d'obtenir les 20 signatures nécessaires à la présentation d'une IC. Idéalement il aurait fallu que le collectif présente une interpellation par conseil communal en variant les thèmes : enseignement, jeunesse, mobilité, sécurité, propreté, parcs, travaux publics, santé, etc.

- Nous avions comme idée de faire un journal sous format papier (trimestriel, semestriel ou une sorte de bulletin annuel) pour résumer notre travail et faire connaître le collectif, via Dewey par exemple. Manque de moyens et de participation à ce projet. W-B l'a fait par exemple.

- Reportages vidéos : comme les gens n'aiment pas lire les longs articles sur le blog, nous avions comme idée de proposer des reportages vidéos à publier sur notre compte Youtube. Nous avions proposé aux commerçants de faire des interviews et de les publier afin de leur faire de la publicité gratuitement. Personne n'a rien proposé.

- Émission Radio : nous avons la chance d'avoir un studio radio à Saint-Josse (Radio Panik). Ils sont ouverts à de nouveaux projets ("Proposer une émission"). Il y avait par exemple une émission 49, rue Saint-Josse. Nous aurions pu déposer un projet et raconter chaque mois ce qu'il s'est passé dans notre commune en invitant des habitants à parler d'un sujet.

- Comités de quartiers : 1210SJTN aurait dû permettre aux comités de quartier de diffuser des informations sur leur zone d'habitation et de pousser d'autres quartiers à former leur comité. Nous avons essayé, par exemple, dans le quartier Botanique mais il n'y a pas eu de suite.

- Communautarisme : avoir un "bourgmestre d'origine étrangère" n'a pas été facile. Ni pour lui, ni pour les autres. Il serait trop long d'expliquer en quoi cette particularité n'a pas contribué à la cohésion du groupe mais plutôt au renfermement d'une communauté et la division des autres. L'objectif d'un collectif citoyen au niveau local est de se rassembler autour d'un projet commun, pas de se diviser sur des histoires ethniques, de politique étrangère et géopolitique.

- On avait lancé l'idée de créer une liste citoyenne aux élections. Malheureusement cela n'a pas pu se faire. L'échec de la liste citoyenne devait déjà marquer la fin de 1210SJTN.

- Résultat aux Communales2018 : l'appel au boycott contre la liste du Bourgmestre n'a pas été suivi, cette dernière a obtenu presque 5.000 voix et reste la première force politique de notre commune. Les résultats aux élections sont décevants. Malgré les nombreuses mises en garde aux listes incapables de faire assez de voix pour un siège, elles ont tout de même présenté une liste et leurs voix sont allées à la poubelle (700 voix environ). Le taux d'abstention est élevé.

- Constat général à Bruxelles : ce triste constat est généralisé à Bruxelles. Il y a peu de mouvements citoyens actifs (voir notre article sur "les blogs citoyens") et la plupart des "listes citoyennes" n'ont pas eu de succès aux dernières élections.

- Le projet 1210SJTN ne peut pas continuer à fonctionner sans prendre en compte une partie de la population qui est illettrée et victime de la fracture numérique. Une grande partie de la population ne comprend pas le travail de 1210SJTN et ne peut pas y participer comme il se présente actuellement.

- Pas de relève : pourquoi ne pas céder la gestion du groupe à un autre membre du groupe ? Malheureusement je ne vois pas de personne de confiance ayant contribué autant que moi au projet. Il était déjà difficile de trouver des modérateurs impliqués. Le groupe a souvent été identifié à une personne plutôt qu'à un vrai collectif d'habitants.

Conclusion

C'est la raison pour laquelle après des années de bons et loyaux services le projet 1210SJTN ne va plus pouvoir continuer. Cette décision n'est pas prise sur un coup de tête puisque je l'avais laissé entendre à plusieurs reprises par le passé et c'est la conséquence de plusieurs facteurs (ceux cités plus haut et d'autres). Je ne voulais pas que 1210SJTN devienne uniquement un défouloir en ligne (les réseaux sociaux), il devait devenir le creuset d'une vraie communauté d'habitants soudés et actifs qui se battent pour un projet commun dans leur commune.

1210SJTN aura néanmoins servi de moyen de pression contre le bourgmestre et son collège afin d'apporter certaines améliorations mais ce n'est pas suffisant. Saint-Josse aura été la commune à Bruxelles qui disposait de l'espace de discussion et d'informations (avec Saint-Josse News) le plus actif où les autorités communales étaient critiquées pour leurs manquements et la mauvaise qualité des services de manière régulière et continue. Pour les autres communes bruxelloises, voir le chapitre "initiatives locales" dans cet article.

Ceux qui veulent continuer peuvent rejoindre les autres groupes et espaces de discussion consacrés à Saint-Josse comme Saint-Josse News, 1210 Press, St Josse Citoyen ou bien créer des groupes par thèmes (sécurité/mobilité par exemple).

Ce n'est pas sur Facebook qu'on peut changer les choses et toucher les gens mais en étant actifs sur le terrain, au contact avec la population, en organisant des réunions et des rencontres en plus du travail en ligne. Une chose que plusieurs candidats aux élections n'ont pas compris et c'est la raison de leur échec.

Le groupe Facebook ne sera pas supprimé mais archivé. C'est-à-dire qu'il sera fermé (pas de nouvelles publications et commentaires) mais les membres actuels pourront toujours consulter les anciennes publications. Techniquement rien n'empêche la reprise de ce projet mais ce sera très difficile.

Un grand merci à toutes celles et ceux qui ont apporté leur contribution à ce projet.

Ibra', créateur et administrateur du groupe 1210SJTN


1 commentaire: