jeudi 21 avril 2016

cc1210 (avril 2016) - interpellation citoyenne

Compte-rendu du porte-parole suite à son interpellation

La réponse de monsieur le bourgmestre à ma première question fut la suivante ; le service d'aide juridique était un pendant du service prévention de la commune de Saint josse tenoode.
Il se trouve que le service prévention dépend de subsides du fédéral et ceux ci ne couvre pas le volet de l'aide juridique .

Réponse à ma deuxième question ;
Le service d'aide juridique de la maison de la famille rue de Lidekerke  112 à 1210 bxl (permanences tous les 1er ,3 ème et 5 ème mardis du mois de 17h00 à 18h00)
Est une alternative à la suppression du service juridique cité dans mon interpellation.

La réponse à ma troisième question est non compte tenu des motivation sus nommées .

Ma satisfaction est en demi teinte ,
J'aurais aimé entendre la position des partis de la majorité et de l'opposition sur ce thèmes, il semblerait que le protocole ne le permette pas .
Avoir un bilan chiffré de l'aide que ce service à pu apporter par le passé, du public aidé ,etc etc..
On ne peut qu'être déçu par la suppression de ce service d'aide de premier plan .


J'invite chaque citoyen(ne) à participer et à interpeller ce premier échelon de la démocratie politique !😊


Interpellation des habitants concernant la suppression du service communal d’aide juridique

Conseil communal du 25 avril 2016

A la date du 14 mars, je me suis rendu dans les bureaux de l’aide juridique situés sur la rue Brialmont, afin de bénéficier d’une aide dans la compréhension d’un jugement rendu par le juge de paix de Saint-Josse-ten-Noode. Il semblerait que ce service ait disparu avec le départ du dernier juriste en fonction. La personne m’ayant reçu m’a orienté dans un premier temps vers le service juridique situé dans la maison communale, ceux-ci m’ont gentiment éconduit (ce service étant réservé à la maison communale), dans un second temps j’eus droit à une orientation vers le service juridique du CPAS de Saint-Josse, avec une période d’attente de plus de deux mois. La commune de Saint-Josse compte plus de 30.000 habitants sur son territoire et une grande partie de ceux-ci seront, comme moi, confrontés à une administration, à la rédaction d’un courrier spécifique, voire à l’interprétation de textes juridiques qui demanderont des compétences adéquates. 

Mes questions sont les suivantes :
-Quels sont les raisons de la suppression de ce service ?
-Quelle alternative avez-vous mis en place pour palier la suppression de ce service ?
-Ce service va-t-il être remis en fonction ?

Mourad Reguigue





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire