mercredi 6 avril 2016

Communales 2018 - Présentation d'une liste citoyenne

Les élections communales auront lieu dans deux ans et demi.

En 2012 il y a eu 5 listes dont 3 n'ont pas eu d'élus. Leurs voix sont allées à la poubelle, des voix qui auraient pu aider l'opposition actuelle à être plus forte et la majorité moins forte. Des voix qui sont allées à la poubelle d'autant plus que ces trois partis (égalité, FDF/défi, NVA) ne sont plus actifs.

Aux communales2018 de Saint-Josse les listes devront comporter au maximum 29 candidats (des hommes et des femmes). Tout est expliqué sur le site des élections communales 2012.

Attention à ne pas faire l'erreur de créer trop de listes et de privilégier des alliances stratégiques pour éviter qu'il n'arrive comme en 2012 : des listes qui ne parviennent pas à faire élire au moins un conseiller communal.

Procédure

En attendant qu'on veuille bien nous envoyer les informations sur le réglement et la procédure, nous vous invitons à lire le Code Electoral Communal Bruxellois.

Pour les inscriptions, fusions de listes communales et/ou partenariat, uniquement par email : 1210sjtn@gmail.com (objet : Communales2018 - Liste)

Réponse reçue de la part de Bruxelles Pouvoirs Locaux (SPRB)


1. Un groupe de citoyens non affiliés à un parti politique traditionnel peut déposer une liste de candidats pour les prochaines élections communales du 14 octobre 2018.

La liste doit comprendre au minimum deux candidats. Le nombre de personnes qui figureront sur la liste ne peut pas non plus dépasser le nombre de conseillers communaux qu’il faut élire. Les candidats potentiels doivent avoir la qualité d’électeur belge ou européen (pour plus d’informations sur la qualité d’électeur, consultez le lien suivant : http://bruxelleselections2012.irisnet.be/belges).

2. La procédure d’introduction d’une candidature s’effectue en 2 temps.

D’abord, par le dépôt d’un acte de présentation. Cet acte contient les données d’identification des candidats faisant partie d’une même liste. Il est remis au président du bureau principal de la commune (voir les formulaires C1 et C3 : http://bruxelleselections2012.irisnet.be/candidats-2).
 
Ensuite, les candidats présentés doivent accepter leur candidature par une déclaration écrite, datée et signée, également remise au président du bureau principal : c’est la déclaration d’acceptation qui est déposée en même temps que l’acte de présentation. (voir les formulaires C2 et C4 : http://bruxelleselections2012.irisnet.be/candidats-2).

Les formulaires C1, C2, C3 et C4 sont en cours de révision pour les élections d’octobre 2018, mais resteront très similaires.

L’acte de présentation doit être soutenu :

·         soit par au moins 100 électeurs communaux en Région de Bruxelles-Capitale (l’acte doit en pratique recueillir la signature de ces 100 électeurs). Dans ce cas, l’acte de présentation est remis au président du bureau principal contre récépissé par une des trois personnes que les candidats désignent, dans leur déclaration d’acceptation, parmi les électeurs signataires ;
·         soit par 2 conseillers communaux sortants. Dans ce cas, l’acte de présentation est remis au président du bureau principal contre récépissé par un des deux candidats désignés à cet effet par les conseillers communaux sortants.

Chaque électeur ne peut signer qu’un seul acte de présentation de candidats pour le même scrutin.
Les signatures des électeurs sont donc vérifiées par le président du bureau principal (vérification de la qualité d’électeur des signataires et vérification de l’absence de doublons).

3. Délais

Les présentations de candidats sont remises au président du bureau principal de la commune le 29ème jour ou le 28ème jour précédant les élections (en l’occurrence le samedi 15 septembre 2018 ou le dimanche 16 septembre 2018 entre 13 heures et 16 heures). Les déclarations d’acceptation sont remises dans les mêmes délais.

                                                                              ***

Vous trouverez plus d’information sur la procédure de candidature et sur les élections communales en général sur le site Bruxelles élections 2012 : http://bruxelleselections2012.irisnet.be/les-candidats

Un site internet dédié aux élections communales d’octobre 2018 en Région de Bruxelles-Capitale sera accessible fin novembre (au plus tard en fin d'année 2017). Les candidatures pourront également être effectuées en ligne, via ce site dédié aux élections communales de 2018.

Je reste à votre disposition pour toute question complémentaire.

Bien à vous,


L'exemple de Toulouse

Certains pensent que les listes citoyennes ne peuvent pas fonctionner. Pourtant il existe de nombreux exemples en Belgique montrant des petites listes citoyennes qui parviennent à faire élire des conseillers communaux (voir plus bas).

Un bon exemple en France il y a quelques années dans la ville de Toulouse, raconté dans cet ouvrage : Giraud Baptiste, « Les paradoxes de l'engagement pour la démocratie participative. Retour sur l'expérience ses Motivé-e-s toulousains», Terrains & travaux 1/2010 (n° 17) , p. 109-126

animés par « l’obsession de rompre avec les pratiques politiques "professionnelles", de permettre la réappropriation de la décision par tou(te)s les habitant(e)s

« ce n’est pas la politique qui nous emmerde, c’est plutôt la manière dont elle est faite. On veut démontrer qu’on peut en faire différemment et intéresser les gens […] On veut leur donner envie de devenir acteurs et plus seulement spectateurs ».

« coeur de cible : les jeunes, les exclus, les générations issues de l’immigration et, d’une façon générale, les déçus de la politique, mal représentés par les partis, au point de grossir le plus souvent, le camp de l’abstention »






Alliance avec un grand parti ?

Pour pouvoir atteindre un objectif (avoir au moins un conseiller communal) les listes citoyennes doivent parfois s'allier à un gros parti (parce que les gens ont généralement le réflexe de voter pour des listes connues).


A Saint-Josse en 2012 il y a eu une liste Bleus de Saint-Josse composée d'indépendants (Thierry Balsat élu) et du MR (Clerckx et Bulduk élus). Certains non élus ont eu des mandats de représentation.

Autres exemples



5 commentaires:

  1. Acceptez vous des transfuges ?

    RépondreSupprimer
  2. Comme si les Khoubzistes allaient se jeter sur ces listes marginales, ce qui les intéresse ce sont les juteux mandats rémunérés.......
    FARID KESSAS

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que préfères-tu ? Les juteux mandats (quand on ne reçoit pas des cacahuètes ou les miettes) ou une liste marginale mais engagée ?

      Supprimer
  3. L'exemple de Saillans http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/rue89-politique/20140329.RUE2975/a-saillans-les-1-199-habitants-ont-tous-ete-elus-au-premier-tour.html

    RépondreSupprimer