lundi 26 juin 2017

Enseignement à Saint-Josse (et Bruxelles)

C'est la fin de l'année scolaire. Nous souhaitons de bonnes vacances à tous les élèves. Nous en profitons pour publier les résultats du sondage où deux questions ont été posées concernant l'enseignement:
- Avis sur le Lycée Guy Cudell
- Avis sur les écoles en général de Saint-Josse
Le manque de discipline dans les écoles secondaires de Bruxelles
L'expression "école-poubelle" est très dégradante et est souvent donnée par des professeurs. Ce sont les écoles où finissent des jeunes qui ne souhaitent plus étudier, indisciplinés, fréquemment expulsés de leur établissement parce qu'ils empêchent les autres élèves de travailler. Des établissements où les professeurs enchaînent les burn-out et où les directeurs ont l'impression de diriger un centre pénitencier : X a ramené un couteau, X a frappé Y, la police vient chercher X, X n'est pas là il est en taule il a fait un braquage, etc. Vous devez penser que j'exagère mais un jour, un directeur d'établissement avait craqué et m'avait montré tout ce qu'il devait gérer comme problèmes.

Il y aurait donc des bonnes et des mauvaises écoles. Les bons élèves dans les mauvaises écoles sont souvent invités à aller s'inscrire dans une meilleure école, et vice-versa. Je me souviens quand j'étais professeur d'anglais dans une classe d'élèves turbulents j'avais de la peine pour les élèves studieux, assis en général à l'avant de la classe, qui essayaient avec peine de m'écouter leur expliquer la différence entre le Simple Past et le Past Perfect. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle je ne suis plus candidat à devenir enseignant dans les écoles secondaires de Bruxelles.

Et le Lycée Guy Cudell ?
On m'a reproché d'avoir posé ma question de manière orientée, et d'avoir donc laissé penser que le LGC était une école poubelle. Mais ce n'est pas moi qui le dis. J'ai rencontré des enseignants ayant quitté cet établissement et qui m'ont raconté cet enfer. Certains disent même qu'ils n'iraient pas y enseigner même si leur salaire était doublé.

Le Lycée Guy Cudell jouit d'une mauvaise réputation à cause des nombreux scandales qui ont touché l'établissement. Cependant, depuis le départ de la préfète qui posait problème, on dirait que le climat s'est apaisé : soit les choses se sont calmées soit elles ne nous ont pas été rapportées. J'avais d'ailleurs reçu des reproches faits par des élèves suite aux articles du blog. Ils m'ont dit qu'ils trouvaient dommage qu'on ne parlait que des choses négatives sur notre blog à propos de leur école et qu'on accentuait ainsi la mauvaise image de l'école. Je les avais alors invités à faire le nécessaire pour pousser au changement dans leur école : interpellations, rapports, dénoncer la préfète/professeurs/surveillants posant des problèmes et de contacter 1210SJTN ou Saint-Josse News en cas de problème, menace ou intimidation.

Du positif sur le LGC ?
On peut parler de certaines activités organisées par le LGC qui ont permis d'améliorer l'image du Lycée comme le tournoi d'échecs, la création de nouvelles sections dans des secteurs porteurs (maintenance PC/réseau, puéricultrice) qui ont attiré un nouveau public et la pièce de théâtre Dixit Algorizmi avec les élèves. Le nombre d'élèves ayant diminué cela a-t-il permis aux professeurs et surveillants de mieux les encadrer ? L'absentéisme des enseignants est aussi un facteur important (voir plus haut burn-out des enseignants) : si celui-ci est faible cela veut dire que les enseignants ont du plaisir à venir donner cours. Pourrons-nous espérer qu'un jour le Lycée Guy Cudell sera une école avec une liste d'attente, où des enfants d'autres communes auront envie d'y venir étudier ou tout simplement où les jeunes tennoodois seront fiers d'y aller (moi j'étais tennoodois entre 12-18 ans et j'ai étudié à Athénée Adolphe Max).

Les écoles de Saint-Josse ?
Je vais vous raconter une anecdote. Quand j'étais en primaire à l'école 9 de la rue des Eburons (ville de Bruxelles) et qu'il y avait un élève difficile qui refusait de "bien travailler", des instituteurs le menaçaient de "l'envoyer à Arc-en-ciel". Étant enfants nous pensions qu'il s'agissait d'une sorte de pensionnat ou de maison de redressement et on imaginait une école pour enfants attardés. Donc soit on était sage et on pouvait rester à l'école, soit on dégageait. Arc-en-Ciel est en fait une école primaire située à Saint-Josse. Elle se trouvait à la rue de la Limite mais aujourd'hui elle se trouve à la rue de l'Abondance.

Pourquoi les habitants de Saint-Josse seraient-ils plutôt réticents à l'idée d'inscrire leurs enfants dans une école de Saint-Josse ? Pourquoi ne voit-on pas des habitants d'Etterbeek inscrire leurs enfants dans une école de Saint-Josse mais l'inverse ?
Saint-Josse jouit d'une mauvaise réputation à différents niveaux :
insécurité dans les rues (pour les enfants, les victimes de racket, les jeunes filles et les mamans), insécurité routière (sorties des écoles), la lutte contre le harcèlement à l'école, niveau d'études (expérience et motivation des enseignants), dégradation des établissements, etc.

Donc, messieurs le Bourgmestre et échevins des communes de la région bruxelloise, si vous souhaitez qu'on arrête de dire que vos écoles sont des "écoles-poubelles" et que les enfants soient fiers de dire qu'ils vont dans une école de votre commune, vous savez ce qu'il vous reste à faire.


3 commentaires:

  1. Je suis moi même au Lycée Guy Cudell depuis 4ans et je suis dans la section Maintenance Pc/Réseau (je fait parti des premiers élèves de cette section).
    J'ai lu cet article et je tiens à dire que effectivement cette école as mauvaise réputation du à son passé mais personnellement je trouve que l'atmosphère de cette école n'est plus du tout ce qu'elle était! De toutes mes années secondaire (j'en compte 12 au total car je n'étais pas un élève très motivé par le passé) et de toutes les écoles que j'ai fréquentées ( 4 écoles en comptant le LGC et étant passé par les 4 type d'enseignement c'est à dire Général, technique de transition, technique de qualification et professionnel) ces 4 dernière année ont, pour moi, été les meilleurs année de ma vie passé dans une école! Certes il y a eu quelques cas d'élèves "problématique" (et je ne vise personne !!) et certes il y as un manque de matériels (ou il faut attendre un moment avant de pouvoir en jouir...) Mais ça mis à part j'ai eu la chance IMMENSE de rencontré des professeurs, des éducateurs et un préfet en or! Toujours là pour nous poussé en avant! À aucuns moment je n'ai eu affaire à un membre du personnel qui avais (envers moi en tout cas) un comportement déplacé ou dégradant! Il règne dans ce lycée une ambiance réellement familiale si ce n'est plus! J'avais réellement le sentiment de pouvoir parlé de tout et de rien avec eux, de rire de tout et de rien! J'en ressort réellement plus mature et avec un réel objectif! J'ai l'intention de devenir professeur de sciences (Biologie plus précisément) et si j'ai un jour l'honneur de pouvoir enseigner dans ce lycée je le ferai avec plaisir car je suis réellement FIER d'avoir étudié dans ce lycée! Je suis HEUREUX d'avoir rencontré les professeurs, éducateur et le préfet que j'ai côtoyé et c'est avec un immense REGRET que je vais quitter ce lycée pour rejoindre l'UCL en fac de sciences biologiques! J'ai bien l'intention de repasser régulièrement pour revoir toutes ces personnes car elles me sont très chères! Certes cette école nécessite encore quelques améliorations et cela prendra le temps qu'il faudra mais je ne la considère pas du tout comme une école-poubelle loin de là et de mon point de vue elle mérite amplement sa liste d'attente!
    Je ne suis peut être qu'un élève parmi tant d'autres mais je reste tout de même un élève qui as passé 4ans de sa vie dans LA meilleur atmosphère scolaire qui soit! Et vis-à-vis de la relation entre élèves j'ai également rencontrer des personnes en or et je n'ai jamais eu de problème avec l'un d'eux au contraire!

    RépondreSupprimer