dimanche 23 mars 2014

Saint-Josse : Locataires communaux malmenés


Rappel : Pour tous les locataires qui souhaitent déposer une plainte contre leur propriétaire, vous pouvez contacter le service du logement bruxellois : http://www.logement.irisnet.be/louer/droits-et-devoirs/plaintes-litiges/plaintes-litiges



Echange sur Facebook (extrait):
*** D’après le locataire malmené, Boubker Bahori, par les autorités communales, l’échevin du logement n’est qu’ «un menteur», puisqu’aucun plan d’apurement n’a été enclenché par qui que ce soit étant donné qu’il n’est aucunement redevable envers les gestionnaires des propriétés communales.

*** Voici l'intervention du Sieur Boycotté sur la page de Sud Presse....C'est bien de faire un "teasing" à €499 sur un sujet partiellement accessible. Merci de préciser que Mr. a été condamné une première fois par défaut en mars 2012 pour un arriéré de €5349 + €447 de frais de procédure. En octobre 2013 Mr. est une nouvelle fois condamné, cette fois, à des termes et délais de €50 pour un nouvel arriéré de €499. Au jour d'aujourd'hui l'arriéré de M. s'élève à 4310 euros. Notre objectif n'est pas de mettre les gens dehors, notre but est de gérer notre patrimoine en bon père de famille. Philippe Boïketé, Echevin du Logement à Saint-Josse.

*** Sieur Boycotté oublies de signaler que d'autres locataires (amis ceux la...) sont en carence de montants bien plus conséquents et pour lesquelles, ce bon père de la famille socialiste, a, estimé ne pas devoir se montrer très préoccupé.Affaire à suivre...

*** L'échevin du logement Philippe Boïketé est un menteur et un voyou. Accompagné d'un conseiller communal de l'opposition j'ai rencontré les voisins du locataire malmené (Boubker Bahori) de l'immeuble communale situé rue de la Pacification et, si ce n'est la conseillère (PS) au CPAS, madame De Raedt, ils affirment être dégoûtés par les propos débités par le Boiketé dans La Capitale, Des propos mensongers qui ne correspondent en rien à la réalité. En effet, monsieur Bahori entretient de très bonnes relations avec ses voisins. En outre, hier sur la place Saint-Josse ce même échevin, devant un ex-conseiller communal, affirmait encore que les autorités communales comptent bien écraser et éjecter monsieur Bahori et sa famille du logement qu'il occupe.

*** On connait les agissements de cet incompétent socialiste...il n en est pas à son coup d'essai, un peu de patience l'étau se resserre.

*** Je démens formellement ces assertions, Monsieur Boiketé ne ma absolument rien dit de tout cela...nous parlâmes des proclamations des listes PS à la chambre et à la Région...

*** Constatant l’intensification des traces noires d’humidité, monsieur Bahori en informa en février dernier les gestionnaires des logements communaux. Ces derniers envoyèrent un technicien pour constater le problème mais pour celui-ci, il ne s’agissait que de traces de saleté et non d’humidité ! De plus, l’agent communal s’adressant à l’épouse de monsieur Bahori affirma que s’il y a de l’humidité quelque part, c’est certainement dans son cerveau !
A vous de juger à partir des photos ci-dessous.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire