vendredi 27 avril 2018

Youssef Lakhloufi : parcours atypique d'un élu molenbeekois

Le parcours atypique d'un élu molenbeekois


Militant CDH
D'après une récente publication où il fait son bilan, il a été membre du cdh de 2008 à 2014. Il sera élu au conseil communal en 2012. Il deviendra même chef de groupe CDH/CD&V.

Départ du CDH
Novembre 2014, Lakhloufi quitte le cdh suite à une mésentente avec l'échevin El Khannouss. Aux élections régionales de 2014 il n'a pas été repris sur la liste du cdh, tout comme Abdullah Mohammad de Saint-Josse. Peut-être a-t-il décidé de quitter le cdh suite à cette déception ?

Création du GIC
Devenu indépendant dans l'opposition, il crée le GIC, mouvement d'intérêt communal, avec le conseiller communal NVA Dirk Berckmans. En plus des deux conseillers communaux démissionnaires de leur parti, le nouveau mouvement a aussi été créé par un acteur social, Brahim Chentouf alias Tchen. Ils seront plus tard rejoint par un jeune militant socialiste. Bien que petit, le mouvement pèse car la majorité est fragile à Molenbeek depuis le départ de cet élu cdh.


GIC dans aucune autre commune
Dans notre article nous annoncions que Lakhloufi espérait séduire d'autres élus locaux avec l'idée "Intérêts communaux". Seul le conseiller communal indépendant de Saint-Josse, Thierry Balsat, finira par rejoindre le GIC. Aucun autre conseiller communal dans aucune autre commune ne sera séduit par cette idée malheureusement. Concernant Thierry Balsat, le caractère impulsif du conseiller communal tennoodois poussera d'ailleurs Dirk Berckmans à se distancier du comportement de ce dernier dans une publication. Thierry Balsat s'en défendra dans cette publication.

GIC soutient la majorité
Mars 2015 : conférence de presse pour annoncer que les deux conseillers communaux indépendants sous l'étiquette GIC vont dorénavant soutenir la majorité. Ils seront également rejoint dans la conférence de presse par Brahim Tchen qui n'est pas conseiller communal.

Départ de Tchen
Suite à cela, les deux jeunes militants quittent le GIC. Le socialiste retournera à ses premières amours. Tchen, courtisé par plusieurs formations politiques, reste indépendant. Plusieurs habitants de Molenbeek lui reprocheront ce rapprochement avec la majorité et la bourgmestre Schepmans, trahi par la photo où il pose fièrement à ses côtés. En fin de compte, le GIC-GGB Molenbeek tournait autour de 4 personnes maximum. Aucun autre conseiller communal ou acteur associatif ne finira par rejoindre ce petit mouvement.

Départ de Dirk Berckmans
Janvier 2018, c'est au tour de Dirk Berckmans de quitter la majorité qu'il avait rejoint en 2015. Il déclare qu'il quitte la majorité après avoir appris que son binôme, Lakhloufi, avait l'intention de rejoindre la liste de la Bourgmestre (MR). Il faut noter qu'avant de rejoindre le GIC, Berckmans était dans l'opposition en tant qu'élu NVA et qu'avant d'être à la NVA il était au CVP (CD&V). C'est la fin du GIC on dirait.

RDM
Le lendemain de l'annonce de Dirk Berkmans, nous apprenons que Lakhloufi veut créer une nouvelle formation politique : le Rassemblement des Démocrates de Molenbeek. Youssef Lakhloufi déclare d'ailleurs dans une autre publication que le RDM ne doit pas tourner autour de sa personne. Pourtant quand on voit le nom de la page Facebook, on peut en douter.


Retour de Tchen sur la scène
Alors qu'il avait quitté le GIC, dont il était un des fondateurs, Brahim "Tchen" Chentouf s'est de nouveau jeté dans les bras de Mr Lakhloufi en rejoignant le RDM en mars 2018. Comme on peut le voir sur la photo, on dirait qu'il vient de signer un contrat dans une grande équipe de football.


Lakhloufi au MR
Peu de temps après la création du RDM, on découvre sur Facebook une lettre d'amour de Lakhloufi pour le MR. Après tout pourquoi pas, au niveau local, les appartenances politiques ne veulent pas dire grand chose.

Publication de Saint-Josse News : "Destination MR - Après avoir siégé sur les bancs du CDH au Conseil communal à Molenbeek (jusqu'en 2014), puis en tant que G.I.C. (Groupe d'Intérêt Communal) et entamé la constitution d'une liste électorale RDM (Rassemblement des Démocrates Molenbeekois) pour les communales 2018, le candidat touriste Y. Lakhloufi se retrouve à la 7ième place sur la liste MR à Forest"

Lakhloufi à Forest
Donc le gars est un élu local dans une commune où il s'investit beaucoup, il est passé par trois mouvements (cdh, GIC, RDM) pour finir par déclarer à quelques semaines des élections qu'il change de commune et de parti ! Il sera 7ème sur la liste MR à Forest. Cette commune et cette liste où une ancienne bourgmestre a placé son rejeton d'à peine 22 ans.

C'est son droit de déménager mais où donc iront toutes les voix Lakhloufistes de Molenbeek ? Comment pourra-t-il s'imposer dans cette nouvelle commune ?

Conclusion
Que dire, si ce n'est que la politique monte très vite à la tête de certains. Je pensais au départ qu'il était plutôt de "tendance communiste", mais dans l'interview de Fabrice Grosfilley il disait qu'il était "centriste-humaniste", droite conservatrice dans une autre interview et aujourd'hui il se présente comme "droite libérale-sociale". Quel changement ! A moins que notre ami Lakhloufi est tombé sous le charme de Madame Schepmans et de sa gestion de la commune.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire