dimanche 1 octobre 2017

Déjections canines et urinage public

J'ai envoyé un email à l'administration communale il y a quelques jours mais ils n'ont pas daigné me répondre. Pourtant il s'agit d'un problème qui concerne tous les habitants à Bruxelles.

Déjections canines
De plus en plus d'habitants en ont assez de voir des crottes de chiens non ramassées sur le trottoir. Les propriétaires de chiens savent pourtant que ce n'est pas le travail des balayeurs de les enlever ! Néanmoins quand le mal est fait et que le propriétaire ne ramasse pas, qui doit nettoyer ?


Pendant combien de temps cette impunité et ce manque de respect vont-t-ils durer ?
Pendant combien de temps les autres habitants devront-ils supporter cela ?

Pourquoi les propriétaires de chiens ne ramassent-ils pas les crottes de leur chien ? Pas de distributeurs de sacs ? Pas de canisites ? Pas de campagne de sensibilisation ? La commune est déjà sale alors ils se permettent de la salir encore plus ? L'impunité (pas de prévention ni amende) ?

https://www.rtbf.be/info/regions/bruxelles/detail_a-etterbeek-les-crottes-de-chiens-sont-repeintes-en-fluo-pour-avertir-les-proprietaires?id=9237208
http://www.ixelles.irisnet.be/site/183-Dejections-canines 

Urinage public
Dans le même registre, les habitants en ont assez des gens qui urinent partout (contre les murs, derrière les voitures, parfois en pleine rue). Par manque d'urinoirs publics (ou de respect tout simplement), des hommes s'adonnent impunément à l'"urinage" public.

La particularité de ces deux incivilités est qu'elles sont silencieuses et rapides (on ne peut pas entendre quelqu'un uriner dans sa rue ni un chien qui fait ses besoins). Il est pratiquement impossible de réagir. De plus le citoyen ne peut pas intervenir. Que faire ? Appeler la police (pour un caca de chien) ? Suivre le propriétaire du chien jusque chez lui et le dénoncer ? Ici c'est un cas flagrant d'impuissance du citoyen face à ce fléau.



Voici l'email (resté sans réponse) envoyé au bourgmestre, l'échevin de la Propreté public et aux deux responsables du service Propreté publique :

Bonjour,


Comme vous le savez, le problème qui ennuie le plus les gens dans notre commune c'est la propreté publique : les encombrants, les poubelles non ramassées, les rues pas toujours balayées (malgré la promesse d'un balayage 7/7 jusque 20h), le manque de poubelles, les cochons qui urinent n'importe où, les tags, etc. Les gens attendent toujours que vous passiez à la phase "sanctions" d'ailleurs.


L'un des problèmes dont on parle le moins mais pour lequel plusieurs habitants de mon quartier sont venus me voir concerne les chiens. Ou le chien. Nous sommes fréquemment gratifiés à la sortie de la maison d'un étron posé devant nos portes. On ne sait pas qui c'est. Pourtant à Saint-Josse je pense qu'il y a peu de propriétaires de chiens. Mais je n'ai pas remarqué la présence de canisites (ou de distributeurs de sacs pour ramasser les crottes). Je m'en souviens que je dois vous le signaler en voyant (encore) une déjection canine dans la rue de la Poste ce soir (dont je vous épargnerai la photo).

Questions à se poser:
- Pourquoi n'y a-t-il pas de canisites dans notre commune ? Les Tennoodois ne peuvent pas avoir de chien ? Bien que personnellement je ne sois pas un grand fan de ces bêtes et de leur possession dans une grande ville comme Bruxelles
- Quand bien même il y en avait (et des distributeurs de sacs), les habitants les utiliseraient-ils ?
- Qui est ce *** qui fait chier son chien dans notre rue fréquemment ?
- Quelle sanction ?
- Vos collègues des Travaux publics vous le diront : nos trottoirs sont petits alors s'il faut en plus s'amuser à slalomer pour éviter ces saloperies on n'est pas sorti de l'auberge
- Connaissez-vous des trucs qui permettent d'éloigner les chiens, de les empêcher de faire leurs besoins devant chez nous ?


J'attends votre réponse (et vos interventions sur le terrain) afin de transmettre vos remarques à ce sujet aux habitants qui m'ont interpellé.

update : reçu une réponse du cabinet du bourgmestre le 02/10 (juste après la publication de cet article). Il y aurait en fait 5 canisites.

Réponse du cabinet du bourgmestre : 

Monsieur le Bourgmestre a pris connaissance de votre courriel du 20.09.17. Celui-ci a retenu toute son attention et m'a chargé d'y apporter un suivi.
Renseignements pris auprès du service propreté, il m'a été confirmé que les balayeurs nettoient votre rue deux fois par jour. 
Dans votre courriel, vous vous plaignez à juste titre du comportement de propriétaires de chiens. Sachez que de telles incivilités sont passibles d'une amende de 75€ en cas de constatation par la police ou un des 7 agents communaux assermentés. 
Par ailleurs, la Commune de Saint-Joose-Ten-Noode met cinq canisites à disposition des propriétaires de chiens.
Enfin, je regrette de ne pouvoir vous informer sur l'identité du propriétaire incivique ni sur des techniques permettant d'éloigner les chiens.

Réponse du service Propreté publique : 

Votre courriel du 20 septembre 2017  a retenu toute notre attention.


La commune dispose de 6 canisites situés :

  • Jottrand/Verbist
  • Jottrand/Moissons
  • Pacification/Artichaut
  • Méridien/Brialmont
  • chaussée de Haecht/Moulin
  • rue Scailquin (esplanade)
Des distributeurs de sachets canins  y ont également été placés pour inciter les propriétaires de chien à ramasser les déjections éventuelles lors de leur promenade. Ils sont vraisemblablement utilisés. 


Nous étudions par ailleurs la possibilité d'implanter un 7 ème cansisite dans votre quartier.


Pour information:
Le règlement général de police prévoit dans son article 105:
"Conformément à l’article 7 du présent règlement, les personnes qui accompagnent un chien sont tenues de faire disparaître les excréments déféqués par l’animal sur l’espace public, en ce compris les squares,les parcs, les espaces verts des avenues et les jardins publics, mais à l’exception des endroits spécialement prévus et aménagés à cet effet.
Ces personnes doivent ramasser les excréments de leur chien :
soit au moyen d’un petit sachet en plastique, le cas échéant mis à leur disposition, en divers endroits
de la commune, par des appareils distributeurs automatiques, et selon le mode d’emploi y figurant ;
soit de tout autre manière adéquate".

Le règlement communal en matière de Propreté publique permet également de sanctionner les maîtres de chiens lorsque la "salissure" est constatée ( flagrant délit- 75 € ou 50 € en perception immédiate).


A noter également que la phase sanction en entamée depuis plusieurs années et qu'un nombre important de personnes responsables de salissures de différentes catégories sur la voie publique  a été taxé.


Pour ce qui est des corbeilles publiques , entre 2014 et aujourd'hui , 131 corbeilles dites vigipirates ont été ajoutées au cadastre existant.


Recevez, Monsieur, nos sincères salutations
Le seul canisite que j'ai trouvé à Saint-Josse se trouve au coin Jottrand/Verbist

1 commentaire:

  1. Bonjour,

    Habitant de Paris, je peux vous affirmer que les gens commencent rééllement à ramasser les déjections de leur chien.
    Heureusement que cela devienne normal.
    Cela peut laisser se propager des maladies.
    Alors soyons tous citoyen l'un vis-à-vis des autres !

    RépondreSupprimer