lundi 27 mars 2017

L'exclusion par le PS des allocataires sociaux

La trahison du PS et Elio di Rupo


27 mars 2014, sous le gouvernement de Elio di Rupo, la Chambre vote pour la limitation des allocations de chômage. Quelques mois plus tard ce sont des milliers de personnes qui se trouvent exclus du chômage et sans revenus. La ministre de l'emploi à ce moment était Monica De Coninck, du sp-a (socialistes néerlandophones).
Personne ne pardonnera cette mesure d'Elio di Rupo qui lui aura valu la chute dans les élections de mai 2014 et dans les sondages plus tard.
La population souhaite-elle encore d'un PS au pouvoir qui se dit de gauche et qui trahit la population ?

https://www.rtbf.be/lapremiere/article/detail_que-deviennent-nos-exclus-du-chomage?id=9604083
http://www.lesoir.be/506308/article/actualite/belgique/2014-03-27/reforme-du-chomage-adoptee-chambre
https://actuchomage.info/2014/03/28/27-mars-vote-des-pouvoirs-speciaux-contre-les-chomeurs-3/
http://ptb.be/articles/20-000-chomeurs-exclus-au-1er-janvier-2015-mais-pas-plus-de-moyens-pour-les-cpas-en 
http://www.lalibre.be/actu/belgique/les-exclus-du-chomage-commune-par-commune-carte-interactive-57218d4035702a22d6d3a5b5
http://www.maisonmedicale.org/Pas-de-chomage-pas-de-sante.html


En mai 2017 le PS ne s'est pas gêné pour faire une campagne concernant la pauvreté. Une pauvreté causée par le Parti Socialiste lui-même. Avec une belle faute de français dans le titre qui laisse suggérer que la scolarisation gratuite est une bonne idée pour certains au PS...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire