vendredi 6 janvier 2017

Scandale Publifin

Scandale Publifin (Tecteo) - la transparence des mandats publics et la politique

Les Belges se sont réveillés cette semaine en apprenant que leurs mandataires politiques reçoivent de l'argent public dans des réunions bidon. Et cela avec l'aval de la majorité wallonne composée par le PS et le cdh, via la compétence Pouvoirs locaux détenue par le ministre PS Paul Furlan.
L'intercommunale en question s'appelle Publifin depuis juin 2014 (anciennement Tecteo).

Scandales à Bruxelles : http://1210sjtn.blogspot.com/2017/05/publifin-bruxellois.html
https://issuu.com/focusvif/docs/publifin_a1186924d33de4

La liste des mandataires des partis traditionnels PS, cdh et MR, accompagnée des montants, circule sur les réseaux sociaux et scandalise les internautes. Des bourgmestres, des conseillers communaux, des échevins, des présidents de CPAS de communes wallonnes.
En s'amusant à faire des petits calculs on découvre que certains sont payés 9.800€ par heure ou 500€ par minute de réunion. Certains d'entre eux touchent le jeton de présence alors qu'ils n'ont pas participé à la réunion.
https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_publifin-ex-tecteo-un-empire-aux-contours-flous?id=9486921
Il y a à peine quelques jours nous pouvions voir le nom du bourgmestre de Ans et patron de Tecteo (Nethys), le "socialiste" Stéphane Moreau mêlé à deux scandales :  en train de menacer des employés dans une vidéo et un voyage à Abu Dhabi (pour voir la F1) travesti en "programme de travail". Son salaire : ici.
Le plus ridicule dans tout cela c'est cet élu du MR, président de CPAS wallon et figurant sur la liste, Maxime Bourlet qui écrivait dans son programme électoral.
- "Je souhaite rendre ses lettres de noblesse à l’engagement politique, j’ai envie de rétablir la confiance entre les citoyens et le monde politique."
- "Nous devons accorder plus de places aux citoyens dans le processus décisionnel et renforcer les mécanismes de démocratie participative et de transparence."
- "Rationaliser les intercommunales et entreprises publiques et limiter leurs conseils d’administration à 15 membres"

Résultat
Le gouvernement wallon fait voter la suppression de ces comités et souhaite limiter le montant des mandats. Aujourd'hui ces mandataires publics impliqués dans ce scandale bafouillent. Certains disent qu'ils vont rembourser l'argent qu'ils considèrent indûment perçu, d'autres (Anne Delvaux, ancienne journaliste de la RTBF devenue mandataire politique cdh) disent qu'ils souhaitaient dénoncer ce système mais ils n'ont visiblement pas eu le temps, etc.
Rembourser d'accord, mais cet argent où ira-t-il et à quoi servira-t-il ?
Pendant que nous apprenions ce que touchaient les mandataires politiques pour glander, nous recevions également le montant annuel de la prime des employés. Un gros écart.
Le ministre Prévot (cdh) vous demande de laisser les politiciens en paix, le bourgmestre Manzato (PS) dit qu'il n'a de comptes à rendre à personne et au MR ils ont demandé à Maxime Bourlet de se mettre en retrait. Avec les affaires de soupçons de pistonnage politique cette semaine, la commission Kazakhgate, l'affaire Galant, la démission de Milquet, Mons2015, cette année fut riche en émotions.

Que faire ?

Liens
http://www.rtbf.be/info/article/detail_les-coulisses-des-pouvoirs-la-confiture-du-ps-cdh-mr?id=9488308
http://ptb.be/articles/500-euros-par-minute-l-intercommunale-publifin-stop-au-self-service-des-partis
http://www.levif.be/actualite/belgique/des-elus-payes-500-euros-la-minute-pour-des-reunions-bidon-chez-publifin-ex-tecteo/article-normal-589067.html
http://www.levif.be/actualite/belgique/six-lecons-du-scandale-publifin/article-normal-590533.html
http://1210sjtn.blogspot.be/2016/10/transparencia.html


15724818_10210267700262896_3675057747522428268_o
15621650_10154989886260995_7491450465118230431_n 

1 commentaire:

  1. http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/3160214/2017/05/17/Un-huissier-a-detourne-724-00-euros-de-recouvrements-a-l-ISPPC.dhtml

    RépondreSupprimer