dimanche 25 janvier 2015

Commentaires sur l'article du Vif (16.01.2015)


Un article vient d'être publié ce 16 janvier dans le Vif. Je suis d'abord tombé dessus sur Twitter où le titre était "Emir Kir : popularité au top" mais dans la version papier le titre est "Emir Kir a-t-il trop promis".

Sur quelles chiffres se basent l'auteure (Soraya Ghali) ? A-t-elle fait une étude de satisfaction/popularité ? Quid de la raison de cet article ? Va-t-on faire un article chaque année pour fêter son maiorat ? Pourquoi ne fait-on pas cela avec d'autres bourgmestres ? Ne serait-il pas plus judicieux d'écrire un papier sur des personnes qui ont réalisé des choses plutôt que des personnes qui parlent de projets et perdent du temps et l'argent des contribuables dans des études qui finissent à la poubelle ?

Voici quelques remarques sur des passages relevés:

"sous les bravos de ses fidèles" "popularité au top" : quels fidèles ? la population a-t-elle été consultée ? Peut-on réellement parler de popularité lorsqu'une grande partie de la population en vient à regretter le départ de l'ancien bourgmestre Jean Demannez ? Que dire des casseroles du bourgmestre et de son équipe et les multiples décisions impopulaires qui ont été prises ? Pas besoin de vous les citer il vous suffit de parcourir ce blog pour en trouver plusieurs. Après avoir évincé peu courtoisement un camarade socialiste, peut-on dire qu' Emir Kir est populaire au sein du PS ?

"J'avais le sentiment de devoir me justifier sur tout" On reconnaît bien le complexe Calimero de notre bourgmestre. On est méchant avec lui, on le rejette parce qu'il est Turc, on est jaloux de lui parce qu'il fait beaucoup de voix, on lui reproche d'avoir de l'ambition, etc.

"Un homme exigeant, ambitieux, orgueilleux" Il me rappelle quelqu'un...Du même signe astrologique que lui d'ailleurs.
 
"en réduisant les frais de fonctionnement et en contenant les dépenses de personnel" ce n'est pas ce qu'on voit pourtant. 
Et ce gyrophare s'est-il révélé utile finalement ?

"son très méticuleux chef de cabinet Christian Boiketé" Trop méticuleux peut-être : lorsqu'il s'agit de poser sur une photo, chaleureusement entouré lors d'une soirée au Mirano Continental   et poursuivre des blogueurs qu'ils l'ont partagée et commentée

http://goo.gl/dD1V67

"Mohamed Azzouzi...fidèle allié...tempérament impulsif a plusieurs fois gêné Emir Kir" Plusieurs fois gêné en effet mais cet échevin est toujours là. Il faut dire qu'il s'est beaucoup calmé et qu'on n'entend plus parler de lui. Tant mieux. Emir Kir a certainement dû le rappeler à l'ordre et je pense que vu le caractère autoritaire d'Emir Kir le message est bien passé. On dit souvent que Azzouzi est son fidèle allié pourtant sur la majorité des photos et vidéos que j'ai vues Azzouzi est en retrait et c'est Jabour que l'on voit toujours collé à Kir (voyez par exemple la photo principale qui illustre l'article)

"Pas d'échevins fantômes" Je parierais que personne ne sait que Nezahat Namli et Kadir Ozkonakci sont des échevins ? Et bien maintenant vous le savez : Namli (500 voix quand même aux dernières communales soit 2x plus que ses collègues Boiketé et Meulemans) est échevine de la Petite enfance, des Crèches et de l'égalité des chances et Kadir (mon échevin préféré: le plus discret, le plus sympa et le plus proche de la population) est échevin des Sports, de la Santé et des Classes moyennes. Emir Kir compte-t-il réellement redistribuer ses compétences ? A force de tout vouloir contrôler sera-t-il tenter de reprendre certaines compétences des autres échevins comme mentionné ici ?

"Emir Kir aurait moins d'humour et d'autodérision" Certainement deux qualités qui manquent chez lui et d'autres membres du Collège (mis à part l'humour sarcastique de Jassin et la bonne humeur de Kadir). Il suffit de voir ses photos sur les réseaux sociaux, on a l'impression qu'il est obligé de sourire. Deux qualités qui étaient très présentes chez Guy Cudell et Jean Demannez : une raison de plus pour laquelle les deux anciens bourgmestres manquent à la population.

"se réjouit Béatrice Meulemans" ah ben tiens, elle est là elle. Comme à chaque interview ou émission concoctée pour mettre Emir Kir en valeur, on sort toujours du chapeau ses fidèles alliés (Meulemans, Boiketé). Pourquoi ne pas avoir donné la parole à au moins un membre de l'opposition dans cet article ? C'est vrai qu'il n'y a plus vraiment d'opposition à Saint-Josse mais à la limite on pouvait donner la parole à quelqu'un comme Geoffroy Clerckx qui est toujours très soft pour parler de la gestion d'Emir Kir (mais qui avait la langue bien pendue à l'époque de Demannez).

"notre marque de fabrique ce sont les jeunes de la rue" Ah bon ? Et les problèmes dans les maisons de jeunes et au service Jeunesse (voir "Les jeunes de Saint-Josse en colère") ? Et ces jeunes de la rue justement, qui se sentent abandonnés et qui veulent être écoutés ? Sans oublier les écoles laissées à l'abandon (comme si un uniforme allait résoudre les problèmes).

"On va devenir Manhattan" Pas sûr que c'est ce que les tennoodois voudraient. On attend toujours que ça bouge à Saint-Lazare et au quartier Nord. Niveau communication, Manhattan n'est pas un très bon choix de ville (11 septembre...9/11...WTC)

"La propreté, ce ne sont pas des mesurettes. Nous avons augmenté les amendes. Nous allons verbaliser fortement...Je vous le dis, nous allons traquer les gens" Message bien reçu...traquer LES gens ou DES gens ? des personnes "gênantes" ? Exemples ici et . En tout cas à Saint-Josse, les amendes, le Plan Propreté, l'Opération Propreté n'ont été que des opérations de communication pour faire le show, du blabla. Les rues sont toujours sales et il y a toujours des encombrants partout. Il faut que cesse l'image de Saint-Josse comme commune sale : article sur la Propreté.

"Au PS on n'a toujours pas digéré, pardonné sa trahison" Le mot est fort mais c'est ce qu'il a fait: Emir Kir a trahi Jean Demannez. Certes Emir Kir a obtenu ce qu'il convoitait, le maiorat de Saint-Josse mais il a été puni pour les élections de 2014 : écarté de la liste régionale (donc pas de ministère ni de secrétariat d'Etat : beaucoup s'imaginait que satisfait de ses deux ans de maiorat, il deviendrait ministre et cèderait son écharpe à un autre échevin). Il a été envoyé sur la liste fédérale (pas de PS au gouvernement fédéral donc pas de ministère là non plus, mais une bonne place bien payée de député). Reste à espérer que des articles de complaisance comme celui du Vif seront fréquemment publiés afin qu'il puisse être réélu bourgmestre en 2018 et que personne au sein du Collège ne cherche à devenir calife à la place du calife.

Conclusion

L'article sort pile au moment (mardi 20 janvier) où le "journaliste" Jean-Claude Defossé le discrédite dans son reportage Dossier tabous sur l'intégration (reportage plein de fautes d'orthographe, bravo le professionnalisme de RTL). Il lui reprochait sa communication excessive en langue turque.

Grâce à cet article Emir Kir montre qu'il est habile dans la gestion de sa communication. Chaque année vous verrez certainement sortir un article qui reprend ses jérémiades et ses intentions. Ces articles sont plutôt une sorte d'autopromotion, d'autosatisfecit.

Si Emir Kir (ou un autre échevin) le souhaite je peux aussi faire une interview (vidéo) de lui.


Commentaires de nos lecteurs:
"croire que Emir Kir s'est offert un article promo dans le Vif.... personne de l'opposition ou de la population n'a été contacté pour le contredire" 

concernant Azzouzi ""tempérament impulsif" vous voulez dire agressif, injurieux et misogyne ? J'ai envie de vomir quand je lis cet article."

concernant la culture "D'accord sur sa popularité mais pas d'accord sur d'autres termes, la culture à Saint-Josse par exemple... Néant..." 

"Pauvre Saint-Josse...Le membres du collège de Saint-Josse n'investiront jamais dans le domaine de l'enseignement et de la culture pour deux motifs : 1. Ils sont eux mêmes dépourvus de toute culture. 2. Ils ont un besoin vital de maintenir les habitants dans l'ignorance pour pérenniser leurs petit privilèges entre copains." 

Une autre explication ici, celle du fidèle échevin Boiketé:
Update (mars 2015) : 7 semaines plus tard...
Après Emir Kir, la "journaliste" Le Vif, Soraya Ghali, remet ça. Cette fois-ci c'est un portrait de Rachid Madrane Bis - qui est le prochain député PS à se faire tirer un beau portrait dans Le Vif ? 
http://www.levif.be/actualite/belgique/derriere-le-sourire-de-rachid-madrane/article-normal-369171.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire